9 AU 15 NOVEMBRE 2005

JEUX DE LECTURE

L'Institut fintandais se lance dans la soirée littéraire ludique. Un concept alléchant qu'il fallait expérimenter!
Dans Le rôle du cobaye idéal, l'auteur de ces Lignes. Dans Le rôle des héros téméraires, deux "livreurs" investis d'une mission : "Lire tout haut ce que chacun lit tout bas" et "Transformer le concept de soirée littéraire en spectacle ludique". Lors de la première soirée "Le son de Lecture" qu'ils donnent sur des textes traduits du finlandais, Bernhard Engel et Jean-Paul Carminati se présentent en forcant sur l'articulation. La voie professionnelle d'un lecteur sonore - qui s'identifiera au musicien soliste plutôt qu'au comédien - est semée d'embûches. Après l'épineux épisode du choix textuel, il s'agit de "déminer" le passage de ses turpitudes sonores. Car une liaison dangereusement bâclée peut très vite transformer un hommage ("Mon père, cet humble héros") en insulte caractérisée ("Mon père, c'est un blaireau"). Drôles de contre-exemples à l'appui, Bernhard et Jean-Paul se font ensuite l'écho des pièges de l'interprétation : la Lecture neutre (soporifique), chantée (aux intonations arbitraires) ou mimée (pédagogiquement redondante). On craint un terrible instant la digression ésotérique, quand nos livreurs revendiquent le respect du "réflexe naturel de la vie". Sauf que leur démonstration du précepte "émotion, respiration, phonation" sur des chefs-d'œuvre finlandais d'humour iconoclaste court-circuite nos tenaces tendances au vagabondage intérieur

Cathy Blisson

"Le son de Lecture", Les 10 nov. et 15 déc., 20h3O, Institut finlandais, 60, rue des Ecoles, 5e, 01-40-51-89-09, www.leslivreurs.com. Entrée libre.