Côté Paris
Côté Paris – Septembre / Octobre 2010

FÉLIX LIBRIS, LECTEUR ILLUSTRE

"Dans ces rues où rôdent tant de fantômes d’écrivains, Félix Libris se sent chez lui." Il paraît que c’est une vedette. Que Le Monde et Libération s’extasient sur sa façon de scander les textes. Comme tout "people", Félix Libris fait mine de fuire la foule tout en donnant ses rendez-vous place de la Sorbonne. On l’a vu, plus tôt dans l’amphi Richelieu de la Sorbonne, dire avec grand talent du Proust ou du Diderot. Sur le Net, plusieurs vidéos le consacrent roi des lecteurs. Il a inventé un genre, entre la comédie et la lecture "atonale" des annés 1970. Il fait comme les politiciens: il frappe haut et fort, en utilisant les médias. Une star est née ? À moins que tout cela ne soit qu’un canular, dans la grande tradition du Quartier latin.