SAINT-LOUIS Master class Félix Libris - Vendredi 24 janvier 2014

Au Caveau, Félix Libris animait, lundi dernier, la première des quatre master class consacrées à la lecture à haute voix.

« Vous venez écouter des textes comme on écoute de la musique », déclarait-il en préambule. Et il est vrai que de Dostoïevski à la littérature sud-américaine en passant par les contes d’Andersen, les auditeurs se sont laissés vite happer par ce lecteur sonore hors pair. Des enregistrements audio étaient là pour témoigner qu’un bon comédien n’est pas forcément un bon lecteur. Cela nécessite, en effet, un minimum de préparation et surtout une bonne interprétation et compréhension de la dramaturgie, psychologie des personnages et rythme du roman. « C’est comme pour la photo, on ne s’improvise pas photographe, on le devient », ajoutait Félix Libris. Les prochaines séances aideront les spectateurs à comprendre la façon dont ce lecteur-interprète procède pour les captiver et les maintenir en apnée.





Journal l’Alsace – 24 Janvier 2014

Felix Libris est devenu, au fil des années, un intervenant apprécié à Saint-Louis. Lecteur public connu et reconnu, il est presque devenu un habitué du Caveau littéraire où il a proposé son concept de masterclass lundi dernier.

Il y décline la lecture de textes telle une dégustation de vins, en comparant plusieurs écritures lues par différentes personnes. « J’enseigne cette activité donc je suis obligé d’expliquer comment ça fonctionne », développe Felix Libris. Pour ce premier volet, il a expliqué l’importance de l’emploi des tons pour rythmer la lecture car « le ton définit l’ambiance du texte ». Approcher la lecture comme la musique en réfléchissant sur l’interprétation. Les prochains épisodes des masterclass se dérouleront lundi 10 février, jeudi 6 mars et lundi 4 avril.