• BE SOCIAL

COLLÈGE LAMARTINE

LE SOLO THÉÂTRE, VU
PAR LES ÉLÈVES DE QUATRIÈME
DU COLLÈGE LAMARTINE

30/01/2020
En arrivant, j’ai trouvé la salle un peu oppressante mais c’était original et amusant d'assister à la pièce, qui est censée être une pièce de théâtre d’amour, dans une « cave »... Le fait que le comédien soit seul à jouer tous les personnages, je pensais que j’allais me perdre mais finalement non. À chaque fois qu’il jouait Rosette, j'imaginais bien une paysanne, quand il jouait Perdican, je m’imaginais un beau jeune homme... Je l’avais presque oublié (le comédien). J’arrivais à me visualiser la scène dans ma tête !
L .

On ne badine pas avec l'amour, pour moi c'est une pièce de théâtre romantique que j'ai trouvé injuste pour Rosette. Ça m'a rendu triste pour elle.  J'ai beaucoup aimé l'odeur de la cave.  Avant de venir, j'avais peur de ne pas comprendre l'histoire, mais vu que le comédien changeait de voix , j'ai tout compris.
A .

Selon moi, On ne badine pas avec l'amour est une pièce romantique, un peu comique avec la représentation du comédien. J'aimais l'endroit car il sentait la pierre. J'avais la sensation de chaleur car la salle était petite. La pièce était vivante malgré le seul comédien qui y jouait.
F .

Pour moi le spectacle était intéressant et surtout spécial, j'ai bien aimé le fait qu'il se passe dans un sous-sol car cela donnait de l'originalité et m'a donné la sensation que le personnage était parmi nous. Quand le comédien faisait les personnages on ne les a pas mélangés grâce aux voix et aux accents parfois très drôles. Au bout d'un certains temps j'avais un vrai cinéma dans ma tête avec les visages d'autres personnages que celui du comédien. Merci beaucoup au comédien pour ce spectacle.
R .
Pour moi cette salle de l'époque était très accueillante. L'odeur quand je suis rentré dans cette cave m'a rappelé mes grands parents. Puis quand le comédien a commencé à jouer, je me suis visualisé les personnages au bout de très peu de temps. J'ai trouvé la pièce très explicite, au départ je pensais que je ne m'y retrouverai pas.
G .

On ne badine pas avec l'amour, le fait qu'il n'y est qu'une seule personne m'a perturbée au début mais le comédien jouait très bien et grâce à ses expressions et son accent on voyait bien la différence entre les personnages. J'ai trouvé l'endroit très petit et comme je suis claustrophobe le fait que ça soit dans une cave m'a mise mal à l'aise .
L .

On ne badine avec l'amour, pour moi c'était très bien, l'odeur de pierre, le lieux, la cave. L'acteur jouait tous les rôles, au début ce n'était pas très compréhensible mais à la fin il n'était plus seul sur scène.
E .

Pour moi c'étais bien car j'avais peur de m'ennuyer. J'ai eu la sensation que la voix était évidemment plus importante et prenait le rôle des gestes dans une pièce "normale".
T .


Témoignages recueillis par Mme MOÉKRI,
professeure Documentaliste au Collège Lamartine et par Mme FERRET-LEVET, professeure de Lettres au Collège Lamartine